«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

 

Place de la femme

Les Coptes étant presque exclusivement endogames, le mariage monogamique et indissoluble, sauf en cas d’adultère. La tradition du mariage est un « mystère », c’est-à-dire un sacrement pour les orthodoxe. La femme Copte a une position importante : le divorce, la dot, l’héritage sont encore reliés aux pratiques de l’ancienne Égypte qui étaient favorables à l’épouse.
Les persécutions subies par les Coptes depuis la seconde moitié du XXe siècle ont aussi contribué à ce que peu à peu les femmes aient accès à des postes à responsabilité dans sa vie de famille et sociale.


Publications récentes

La femme Copte

En Égypte, qu’ils soient musulmans ou coptes, la grande majorité des hommes égyptiens sont extrêmement conservateurs, et cela se ressent au quotidien pour les femmes. Mais qu’en est-il hors d’Égypte ? (...)

Lire

Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.