«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

 

Protocole et religions

Il est recommandé aux représentants élus de la République lorsqu’ils participent à titre officiel à des cérémonies religieuses, de ne pas témoigner, par leur comportement, d’une adhésion manifeste à un culte quel qu’il soit. Cette recommandation ne s’oppose pas à l’observation des marques de respect communément admises.
Participation aux cérémonies religieuses, organisation de cérémonies civiles accompagnant les sacrements et fêtes religieuses, réceptions officielles des Ministres des cultes, ce que les élus et leurs administrations ne doivent pas ignorer ou oublier du protocole et des usages de chaque religion.


Publications récentes

S’adresser aux religions

Materia prima de la diplomatie, le protocole contient les formules d’appel et de politesse pour s’adresser aux gouvernants comme aux ministres des cultes et aux membres du clergé. Pour les élus, les responsables économiques et sociaux ou les simples citoyen, se conformer aux usages de ces formules est l’assurance de pouvoir se faire comprendre.

Lire

Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.