«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 24 juin 2020
  • Mise à jour: 26 juin 2020

Arrêt des travaux pour un projet de basilique en plein Parc Naturel Régional des monts d’Ardèche

Une basilique capable d’accueillir jusqu’à 3 500 fidèles, un centre d’hébergement de 80 lits pour les pèlerins, un grand parking… La Famille missionnaire de Notre-Dame, congrégation catholique traditionaliste, espérait bien achever le chantier entamé pour faire du village de Saint-Pierre-de-Colombier, une petite « Lourdes » ardéchoise. Mais l’occupation du chantier par des riverains et des militants écologistes opposés au projet a mis un coup d’arrêt au grand œuvre.

Çà ne passe pas pour la Famille missionnaire de Notre-Dame ! Son projet d’édifier un centre de prière et son église monumentale à Saint-Pierre de Colombier (07) vient d’être stoppé par la majorité des 413 âmes de ce village d’Ardèche et les riverains et écologistes des communes environnantes. Il faut dire que le rêve bétonné de ces nouveaux « bâtisseurs de l’église » avec ces deux bâtiments (complexe d’hébergement de 80 lits et lieu de culte d’une hauteur de 50 mètres de hauteur et de 2 465 mètres de superficie avec une capacité d’accueil de 3 500 personnes), son grand parvis et son une aire de stationnement pouvant accueillir six bus ou quarante voitures, en impose suffisamment pour indisposer beaucoup de monde jusqu’à l’occupation du chantier et l’arrêt des travaux sur décision de la préfecture d’Ardèche. La semaine dernière, Françoise Souliman, Préfet de l’Ardèche a en effet reconnu des manquements dans l’instruction du dossier de permis de construire et commandé une nouvelle étude environnementale, au grand soulagement de l’association « les ami.e.s de la Bourges » qui se battent pour l’arrêt total et définitif du projet.

De son côté, le promoteur du projet, l’actuel supérieur de cette communauté, un ancien boulanger ardéchois, de son vrai nom Gérard Pinède et qui se fait appeler père Bernard en référence au Père Bernard Dorne [1], fondateur de cette communauté, est sûr d’avoir Dieu à ses côtés, et la loi républicaine aussi. Pour les opposants au projet, cette décision préfectorale est une première avancée concrète dans leur lutte contre ce projet pharaonique au cœur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

[1Le Père Bernard Dorne, a fondé cette communauté en 1946 après avoir été nommé curé de Saint-Pierre de Colombier. Il avait fait édifier dès sa nomination une statue de la Vierge dénommé Notre-Dame des neiges pour en faire un lieu de pèlerinage. Aujourd’hui la Famille missionnaire de Notre-Dame compte en France une douzaine de communautés regroupant quelques centaines d’individus et dispose d’une antenne à Rome. Proche des mouvements catholiques conservateurs tels les Associations familiales catholiques et les scouts d’Europe, la FMND est très en pointe dans les combats contre « le mariage pour tous » et la généralisation de l’AMP et pratique les rites catholiques traditionnels.

Evénement
Ouverture aujourd’hui 2 septembre 2020 du procès des attentats de 2015

A la veille de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique a dévoilé la une prévue pour ce mercredi 2 septembre. Comment accueillir cette une, qui acte la republication des caricatures de Mahomet, à l’origine de nombreux scandales en 2005 ? La question est difficile à trancher. D’un côté, le courage du journal est salué, mais d’un autre, on s’interroge sur la portée de cette nouvelle publication qui peut être perçue comme une provocation. Nous espérons en forme d’apaisement que le procès y apportera une troisième réponse, celle d’une condamnation éclairante des raisons de ces actes et juste de ceux qui les ont commis, en mémoire de ceux qui ont perdu la vie lors de ces évènements sans avoir attenté aucunement à celle des autres, ceux qui l’ont perdu pour quoi ? pour çà ...
Olivier Konarzewski

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.