«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

  • Publié le 6 avril 2021
  • Mise à jour: 9 avril 2021

« Débaptisation », annulation du baptême et apostasie dans l’Église catholique

L’Eglise réfute le terme de « débaptisation », lui préférant celui de « renonciation à la foi catholique », ou d’« apostasie » au sens juridique. Selon elle, une personne ne peut pas annuler son baptême car il s’agit d’un acte irréversible qui ne peut être effacé des registres de catholicité. Les dernières estimations datant de 2018 comptabilisaient 2 200 annulations de baptême, deux fois plus qu’en 2008.

L’apostasie est le fait de renoncer publiquement à sa religion. Interdite dans l’islam, elle est possible dans l’Église catholique même si cette dernière ne communique guère sur les renoncements à la foi catholique.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
Vacances ....

Nous vous souhaitons de bonnes vacances ! Rendez-vous à partir du 28 août pour la reprise. D’ici là plus d’envoi des lettres hebdomadaires mais nous restons en veille sur l’actualité !

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.