«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 12 mars 2021

Des enjeux de la diversité cultuelle urbaine et de la laïcité

Actuellement, cinquante pour cent de la population mondiale vit déjà dans les grandes villes. D’ici 2050, nous serons probablement 70 % à habiter les villes et les métropoles qui devront accueillir mieux et plus qu’aujourd’hui, la diversité sociale, économique, culturelle, confessionnelle et spirituelle de leurs habitants.
Chaque jour qui passe l’actualité nationale et internationale nous montre combien les religions font retour dans nos sociétés et impactent notre quotidien.
Les élus locaux, fonctionnaires, décideurs publics soumis au strict respect de la laïcité en savent quelque chose, ils sont en première ligne, quotidiennement confrontés à ce « retour des religions » ou « recours au religieux », quand les chefs d’entreprises et leurs collaborateurs doivent, eux, « faire avec ».
La spiritualité et les croyances religieuses étant aujourd’hui l’une des identités que l’homme revendique de plus en plus, il y a donc nécessité de considérer leur intégration à la Cité d’aujourd’hui et de demain. La ville, instrument de démocratie locale, l’urbain dont l’évolution est permanente, sont sans aucun doute le meilleur creuset pour favoriser la modernité, chasser les archaïsmes de tous types, et notamment les extrémismes religieux dogmatiques et politiques.
Répondre aux enjeux du vouloir vivre ensemble, prétendre à faire vivre la liberté de conscience, ne peut faire l’économie de la connaissance du religieux, des religions, ne serait-ce que pour appliquer le principe de séparation des Églises et de l’État de la laïcité : on ne peut pas séparer ce que l’on ne connait pas.

Evénement
De nouveaux « États généraux de la laïcité »

La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a annoncé hier, dans une interview parue dans le Journal du Dimanche, l’organisation d’« États généraux de la laïcité ». Ils donneront notamment lieu à une « grande consultation » auprès des jeunes avec la participation des associations, des syndicats et de religieux.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.