«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 8 février 2021
  • Mise à jour: 12 février 2021

Russie orthodoxe

Leonid Sevastyanov, chef de l’Union mondiale des vieux croyants soutient « la maternité de substitution » en Russie

Russie - Leonid Sevastyanov, le chef de l’Union mondiale des vieux croyants soutient la maternité de substitution en Russie, exhortant les femmes à aider d’abord leurs coreligionnaires dans une version russe de la GPA.

Dans la perspective de l’examen par la Douma d’État de la Fédération de Russie d’un projet de loi interdisant les services de mères porteuses pour les étrangers, le 22 janvier dernier, le chef de l’Union mondiale des vieux croyants [1], Leonid Sevastyanov, s’est déclaré publiquement favorable à la maternité de substitution. « Pour rendre ce processus aussi moral que possible » a-t-il déclaré dans une interview au portail Credo Presse, « une femme, aidant une autre femme à être mère, devant accomplir ce geste avec un maximum de responsabilité, en acceptant de fournir le service de mère porteuse à ses coreligionnaires ».
Selon Leonid Sevastyanov, une autre condition pour la mise en œuvre légale d’une telle procédure dans la Fédération de Russie est la citoyenneté russe de tous les participants au processus afin d’éviter sa commercialisation et de faire de la Russie un fournisseur mondial d’enfants.
« Tout ce qui contribue à l’émergence d’une nouvelle vie est une bonne chose. Tout ce qui l’entrave est mauvais. En empêchant la maternité de substitution, nous empêchons l’émergence d’un nouvel être humain », - c’est ainsi que le chef de l’Union mondiale des vieux croyants a fait valoir sa position. De nouvelles voies pour la vieille foi…

[1Les orthodoxes vieux-croyants (en russe : старообрядчество), plus souvent vieux-croyants (starovères) ou vieux-ritualistes, sont un ensemble de groupes qui se sont séparés de l’Église orthodoxe russe par leur refus des réformes introduites par le patriarche Nikon en 1666-1667.

Evénement
Journée mondiale contre l’homophobie à Paris

La Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie est une journée mondiale célébrée le 17 mai. Elle est parfois désignée de façon abrégée comme la Journée mondiale contre l’homophobie ou Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.