«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 26 août 2019
  • Mise à jour: 9 septembre 2019

Cinéma

4 septembre, sortie en salle du film d’animation récompensé à Angoulème, Les hirondelles de Kaboul

Le drame d’animation "Les Hirondelles de Kaboul", de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, sur la vie en Afghanistan sous les talibans, a été consacré dimanche au Festival du film francophone d’Angoulême (FFA). Il sort en salle le 4 septembre. A voir absolument !

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Ce film d’animation adapté de l’oeuvre de Yasmina Khadra a obtenu le Valois de Diamant du Festival du film francophone d’Angoulême et a également été récompensé du Valois de la Musique, pour la composition d’Alexis Rault.

"Les hirondelles de Kaboul", un film de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec

Cette histoire d’un jeune couple brisé dans le Kaboul des talibans, illustre une tendance croissante des films d’animation à s’emparer de thèmes graves, sujets de société ou conflits.

Date de sortie : 4 septembre 2019
Réalisateurs : Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec
Société de production  : Les Armateurs
D’après l’œuvre originale de : Yasmina Khadra
Nominations : Prix Un certain regard, PLUS
Scénario  : Zabou Breitman, Sébastien Tavel, Patricia Mortagne

Evénement
"La Maman, la Putain et la Voilée : Le triptyque banlieusard"

"Les malheurs de Fatima" est un regard posé sur la vie dans certaines de nos banlieues par celles qui y vivent ou y ont vécu.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris..