«On ne fait pas d’élection avec des prières »Proverbe québécois

 

 

Neutralité des élus - relations avec les cultes

Si les élus et leur administration doivent éviter de témoigner leur adhésion à un culte, cette recommandation ne s’oppose pas à l’observation des marques de respect communément admises.
Participation aux cérémonies religieuses, organisation de cérémonies civiles accompagnant les sacrements et fêtes religieuses, réceptions officielles des Ministres des cultes, cette rubrique contient ce que les élus et leurs administrations ne doivent pas ignorer ou oublier du protocole et des usages de chaque religion.


Publications récentes

La laïcité, au cœur d’une polémique à Orléans

La Charte de la laïcité qui vient être adoptée par le Conseil Municipal d’Orléans instaure sa suspension lors des fêtes de Jeanne d’Arc...

Lire
Les élus peuvent-ils porter des signes religieux ?

En cette période d’élections, on peut se demander si les élus et les candidats ont le droit de porter un signe religieux. La réponse est oui même s’il faut en nuancer l’affirmation car tout le monde n’a pas le charisme de l’abbé Pierre, ancien député de Meurthe et Moselle...

Lire
Vie privée, vie publique et politique : les régimes de la liberté d’expression de l’élu

Les élus bénéficient d’une grande liberté d’expression et de culte au prix d’une certaine réserve et en faisant preuve de responsabilité.

Lire
Coronavirus : un maire peut-il être élu dans une église ?

Le Coronavirus a contraint les élus à trouver des lieux plus vaste que les salles du conseil pour élire les nouvelles équipes municipales. Certains ont fait le choix des églises, oubliant parfois la règlementation sur l’utilisation des lieux de culte.

Lire
Participation et présence des élus aux cérémonies religieuses, rappel des règles

Selon la Loi de 1905, les élus ont l’obligation de respecter le principe de neutralité mais en même temps, ils demeurent des hommes politiques qui doivent, en tant que tels, jouir de la plus grande liberté d’opinion, y compris religieuse, et d’expression...

Lire
Saint-Gratien : le maire visé pour discrimination commise en raison de l’appartenance religieuse, par une personne dépositaire de l’autorité publique.

À l’ouverture du marché de Noël de Saint-Gratien (Val-d’Oise) le 30 novembre dernier, le maire (LR) de la commune, Julien Bachard, a contraint, Zekiye Yildiri, une commerçante de confession musulmane (...)

Lire
S’adresser aux religions

Materia prima de la diplomatie, le protocole contient les formules d’appel et de politesse pour s’adresser aux gouvernants comme aux ministres des cultes et aux membres du clergé. Pour les élus, les responsables économiques et sociaux ou les simples citoyens, se conformer aux usages de ces formules est l’assurance de pouvoir se faire comprendre. Découvrez ces codes.

Lire

Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL 0921 Z 94013