«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 1er avril 2021
  • Mise à jour: 2 avril 2021

Au Sénat, Marlène Schiappa annonce la fin de l’Observatoire de la laïcité

Alors que le mandat des membres de l’Observatoire de la laïcité touche à sa fin, la ministre déléguée a annoncé aux sénateurs son remplacement par deux structures dont une administration.

Hier, lors de l’examen du projet de loi « confortant le respect des principes de la République », Marlène Schiappa a été à de nombreuses reprises poussée à s’exprimer sur la survie de l’Observatoire de la laicité dont le mandat de ses membres arrive à échéance dans quelques jours. C’est ainsi que la ministre déléguée à la Citoyenneté, regrettant que la France ne soit pas dotée d’une « administration de la laïcité dans l’appareil d’Etat », alors même que « nous sommes le pays de la laïcité », a donc annoncé, d’une part, la création d’une administration, « qui permettra de coordonner le travail des référents, de faire le travail de formation, de vérifier qu’au niveau des préfectures, ce travail de la laïcité est mené ». Une structure, qi serait elle-même chapeautée par « une instance du type ‘Haut-conseil à la laïcité’ ». Cette instance devra « nourrir le débat public, librement, avec différents membres, dont les parlementaires seront partie prenante », a estimé Marlène Schiappa. La ministre a annoncé que Jean Castex ferait des annonces à ce sujet dans les prochaines semaines et salué publiquement salué le travail mené pendant huit ans par Jean-Louis Bianco, comme président de l’Observatoire de la laïcité.

Evénement
De nouveaux « États généraux de la laïcité »

La ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a annoncé hier, dans une interview parue dans le Journal du Dimanche, l’organisation d’« États généraux de la laïcité ». Ils donneront notamment lieu à une « grande consultation » auprès des jeunes avec la participation des associations, des syndicats et de religieux.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.