«Une démocratie doit être une fraternité. Sinon, c’est une imposture.»Antoine de Saint-Exupéry

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 3 décembre 2020
  • Mise à jour: 4 décembre 2020

Gérald Darmanin lance une opération de contrôle sur 76 mosquées soupçonnées de séparatisme

Ce sont 76 mosquées sur les 2600 que comptent la France qui sont visées. « On est loin de la radicalisation généralisée » souligne Gérald Darmanin pour présenter son opération qui cible des lieux de culte manifestement anti-républicains.

Dans les prochains jours a annoncé Gérald Darmanin, des contrôles vont être menés sur 76 lieux de culte musulmans. Ces 76 mosquées sont aujourd’hui officiellement soupçonnées de séparatisme. Seize d’entre-elles se trouvent en région parisienne et les soixante autres, en province.
Interrogé sur RTL sur les motifs de ces contrôles, le ministre de l’intérieur a indiqué que les mosquées ciblées étaient dirigées par des imams suivis par les services de renseignement. Des lieux, précise-t-il, où sont tenus des propos « contraires à nos valeurs », contre l’égalité femme-homme ou encore prônant « la haine des juifs, des catholiques, de la France ». Le ministre souligne également la nécessité pour ses services de vérifier dans ces lieux la composition de l’association cultuelle, leur financement et leurs activités (écoles coraniques) ainsi que leurs fréquentations, notamment par des personnes faisant l’apologie du terrorisme.
Ce contrôle sera effectué dans les jours prochains par les Préfets a indiqué Gérald Darmanin, promettant que si à la suite de ces investigations, les doutes sur ces 76 mosquées étaient confirmées, il demanderait leur fermeture.

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.