«Une démocratie doit être une fraternité. Sinon, c’est une imposture.»Antoine de Saint-Exupéry

 

  • Publié le 29 mai 2019

La loi du 15 mars 2004 sera-t-elle étendue aux accompagnants scolaires ?

Le 15 mars 2004, le Parlement français votait la loi sur le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics afin de clarifier les droits et devoirs de chacun dans ce domaine et ainsi apaiser les tensions qui pouvaient exister entre enseignants, élèves et parents d’élèves. Le 15 mai 2019, les sénateurs, à l’initiative de Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice LR du Val-d’Oise, ont adopté dans le cadre de l’examen de la loi dite « pour une école de la confiance », un amendement interdisant aux parents portant des signes religieux ostentatoires d’accompagner les sorties scolaires. Un texte contesté au gouvernement et devant les écoles.

Le 15 mai 2019, les sénateurs, à l’initiative de Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice LR du Val-d’Oise, ont adopté dans le cadre de l’examen de la loi dite « pour une école de la confiance », un amendement interdisant aux parents portant des signes religieux ostentatoires d’accompagner les sorties scolaires. Un texte contesté au gouvernement et devant les écoles.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.