«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 28 août 2017
  • Mise à jour: 5 août 2019

Archives

Passages couverts parisiens, un emprunt social et architectural au delà de la méditerranée

Créés au début du 19ème siècle sur la rive droite de la Seine, aux confins du Palais-Royal et des boulevards, les passages parisiens avec leurs arcades, leurs fenêtres arrondies et leurs motifs égyptiens, étranges rues surplombées d’une verrière, ont sans aucun doute subi l’influence du modèle social et architectural des souks. Retour sur un héritage oriental méconnu qui eut son heure de gloire avant que les travaux du Baron Haussmann et la création des Grands Magasins parisiens ne les plongent peu à peu dans l’oubli.

Dans le sud-ouest la plupart des bourgs et villages disposaient très souvent de marchés couverts ou de halles ; une tradition peut-être déjà sous l’influence des grands souk des villes arabes. Les ancêtres de nos modernes galeries commerciales, les passages couvert parisiens s’en inspireraient aussi...

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
"La Maman, la Putain et la Voilée : Le triptyque banlieusard"

"Les malheurs de Fatima" est un regard posé sur la vie dans certaines de nos banlieues par celles qui y vivent ou y ont vécu.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.