«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

  • Publié le 15 décembre 2020
  • Mise à jour: 18 décembre 2020

Marquer les fêtes de Noël en mairie : un projet toujours délicat

Chaque années les décorations de Noël qui annoncent les fêtes de fin d’année, participent d’un moment du vivre-ensemble dans les communes. L’équipe municipale peut-elle sans déroger à la loi de 1905 décorer de guirlandes le hall de la mairie ou un bâtiment communal et même y installer un sapin de Noël ? Et qu’en est-il des crèches de la Nativité, autre symbole populaire de cette fête chrétienne, théoriquement interdites ? Difficile de s’y retrouver quand le conseil d’État n’a pas franchement tranché explicitement la question. Explications.

Chaque années les décoration, marchés, crèches et sapins de Noël reviennent poser aux équipes municipales l’épineux problème du respect de la laïcité. Un problème difficile à trancher et auquel même la jurisprudence suprême du Conseil d’État ne répond pas toujours explicitement. Explications.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.