«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 19 avril 2021
  • Mise à jour: 23 avril 2021

Nouveau bilan du respect du principe de laïcité à l’école

Les équipes Valeurs de la République ont établi un nouveau bilan du respect du principe de laïcité à l’école. Rendu public par le ministère de l’Éducation nationale vendredi dernier, il confirme une tendance à la contestation des enseignements, au prosélytisme, au communautarisme ainsi qu’à l’intervention des parents d’élèves du primaire en milieux scolaire.

Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, s’était engagé à rendre public le suivi trimestriel des signalements des atteintes à la laïcité, baromètre du prosélytisme idéologique, économique et religieux en milieux scolaire.
Sur le terrain, les équipes Valeurs de la République qui ont à charge d’établir un état des lieux quantitatif et qualitatif des atteintes à la laïcité et des réponses qui y ont été apportées mènent également une travail de prévention et de sensibilisation auprès des équipes académiques qui semble porter ses fruits : selon le ministère, les directeurs d’école, les inspecteurs de l’éducation nationale et les chefs d’établissement saisissent de plus en plus ces équipes pour bénéficier de leurs analyses et de leurs conseils afin de mettre en œuvre les actions de prévention nécessaires.

547 signalements au premier trimestre 2021

Au cours du premier trimestre 2021, les équipes Valeurs de la République ont enregistré 547 signalements d’atteintes au principe de laïcité et 288 demandes de conseil auprès des équipes académiques. Le dernier bilan, publié le 18 décembre 2020, avait recensé 800 signalements. Interrogé sur cette baisse, non commentée dans le communiqué, le service de presse du ministère fait valoir qu’il est « difficile de comparer ce dernier bilan trimestriel avec le précédent », rappelant que les derniers chiffres concernaient une période particulière, celle de l’assassinat du professeur Samuel Patty et d’un second confinement de l’école.
Toutefois, chacun des résultats (pourcentages) de ce dernier bilan s’accompagnant d’un indicateur de tendance, il est ainsi possible de mesurer l’écart avec les résultats de la remontée précédente et de se faire une idée sur la tendance actuelle.

Les tiers de plus en plus impliqués

Ainsi y apprend-t-on que si la majorité des atteintes à la laïcité sont certes, toujours commises en majorité par les élèves (71 %), en baisse de 10 points, on note que leur nombre relevant de tiers ne cesse d’augmenter avec 18% des signalements d’atteintes à la laïcité concernent des parents d’élèves (+ 7 points) ; 6 % des personnels (+ 2 points) et 5 % d’autres (+ 1 point), confirmant l’implication grandissante des tiers dans les attaques menés contre la laïcité et qui avaient été déterminante dans l’assassinat de l’enseignant d’histoire en collège.
Des collèges et des lycées où sont toujours recensés la majorité des atteintes avec respectivement 45 % (en baisse de 2 points) et 22 % (en baisse de 4 points). Mais fait notable du bilan elle sont en forte augmentation dans les écoles du premier degré (+ 6 points) qui représentent désormais 33 % des signalements d’atteintes à la laïcité.
Des signalements qui pointent pour une grande part (32 %), tous les « autres faits perturbant la vie de l’établissement » : revendications communautaires diverses, provocations, contestation du principe d’égalité filles/garçons, incidents au cours des classes virtuelles, etc. (+ 2 points). Dans ce panorama du quotidien des lieux d’enseignements, seules les provocations verbales régressent notablement (- 13 points), avec 17 % des signalements. Toutes les autres atteintes listées sont en hausse ou stables. Ainsi, 15 % signalements concernent des contestations d’enseignement (+ 2 points) ; 10 % des suspicions de prosélytisme (+ 5 points) ; 5 % des revendications communautaires (+ 4 points) ; 6 % le port de signes et tenues (stable).
Il faut souligner enfin que le bilan que livrent les équipes Valeurs de la République ne concerne que l’école publique. Il y illustre en partie les phénomènes de communautarisme et de séparatisme auquel le gouvernement veut s’attaquer notamment avec la loi confortant le respect les principes de la République. Un texte dont les mesures consacrées à l’éducation sont beaucoup décriées par l’opposition de gauche qui estime qu’elles font peu de cas de la place et du rôle de l’école publique dans cette lutte.

Evénement
La seconde édition du Forum des Peuples Racines se tiendra le 19 juin prochain

Organisé par l’association strasbourgeoise Ligne Verte, Terre de Paix, l’événement convie, samedi 19 juin 2021 de 14h à 19h, le grand public à rencontrer cinq peuples « premiers ». Cette deuxième édition du Forum des Peuples Racines se tient en 100% digital, en raison du contexte sanitaire.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.