«Une démocratie doit être une fraternité. Sinon, c’est une imposture.»Antoine de Saint-Exupéry

 

  • Publié le 27 mai 2020

Participation et présence des élus aux cérémonies religieuses, rappel des règles

Toute la complexité de cette question de la participation des élus aux cérémonies religieuse tient à leur statut dans la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905. En tant que représentants de l’Etat ou de collectivités territoriales, ou même lorsqu’ils exercent des fonctions en qualité d’agents de l’Etat, les élus ont l’obligation de respecter le principe de neutralité. Mais en même temps, ils demeurent des hommes politiques qui doivent, en tant que tels, jouir de la plus grande liberté d’opinion, y compris religieuse, et d’expression.

Selon la Loi de 1905, les élus ont l’obligation de respecter le principe de neutralité mais en même temps, ils demeurent des hommes politiques qui doivent, en tant que tels, jouir de la plus grande liberté d’opinion, y compris religieuse, et d’expression...

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.