«Une démocratie doit être une fraternité. Sinon, c’est une imposture.»Antoine de Saint-Exupéry

 

  • Publié le 30 décembre 2019

Dogme et protestantisme

Le refus de l’autorité de l’Évêque de Rome, du célibat et du commerce des indulgences qui engage la Réforme menée par Luther amènera des changements fondamentaux dans l’approche du dogme religieux. La Réforme pose des grands principes : l’Écriture seule, la Foi seule, la Grâce seule. Pour les protestants, on doit donc critiquer les doctrines à partir des Écritures ; il faut toujours confronter l’enseignement de l’Église et nos croyances avec ce que dit la Bible.

Les protestant ont aboli le dogme catholique pour en faire une doctrine.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.