«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 27 octobre 2020

Gérald Darmanin proposera demain la dissolution du CCIF et BarakaCity

Interrogé ce matin sur France Inter, le Ministre de l’intérieur a confirmé qu’il présentera demain en Conseil des ministres une demande de dissolution du CCIF et de l’ONG BarakaCity.

Hier, dans un entretien accordé à Libération, Gérald Darmanin annonçait la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF ), estimant qu’il s’agit d’« une officine islamique », en ajoutant, « c’est une officine islamiste qui invite des islamistes radicaux. C’est le cas de M. Hani Ramadan [1], il y en a d’autres ».
Ce matin sur France Inter, le Ministre de l’intérieur n’a pas plus détaillé qu’hier les éléments qui permettent de proposer cette dissolution mais a tenu cependant à indiquer que la procédure respectait le contradictoire. Les éléments dont disposent le gouvernement et qui « permettent effectivement cette dissolution » a assuré le ministre, seront envoyés au CCIF qui pourra proposer des réponses.
Concernant la dissolution l’ONG BarakaCity, Gérald Darmanin a été tout aussi discret, se bornant à souligner qu’Idriss Sihamedi, son président est sous contrôle judiciaire. En effet, Idriss Sihamedi, est soupçonné d’avoir organisé en octobre deux campagnes de cyber-harcèlement contre une ex-journaliste de Charlie Hebdo et une chroniqueuse de RMC.
Le gouvernement qui a annoncé sa fermeté face à la mouvance islamiste entend avec ces dissolution faire passer le message à la fois aux Français et aux islamistes politiques.

[1Frère de Tariq Ramadan

Evénement
Projet de loi « Principes de la République » : les sénateurs débuteront la 1ère lecture du texte le 30 mars

La commission des loi du Sénat a démarré ses auditions de personnalités sur le projet de loi "Principes de la République" le 3 février. Les sénateurs examineront le texte en première lecture à partir du mardi 30 mars.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.