«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 23 septembre 2020
  • Mise à jour: 25 septembre 2020

Gérard Depardieu épouse la religion orthodoxe

À 71 ans, Gérard Depardieu semble toujours être en quête de spiritualité... L’acteur français a décidé de changer une nouvelle fois de religion en se faisant baptiser chrétien orthodoxe début septembre dernier à Paris.

L’information a été d’abord révélée par le magazine Valeurs Actuelles et ensuite confirmée par le journaliste russe Dmitry Smirnov, invité d’honneur de ce baptême rassemblant une trentaine de personnes dans la cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevsky à Paris. Il a même partagé sur Twitter, une photo prise durant ladite cérémonie.

Valeurs actuelles relate une cérémonie religieuse au cours de laquelle, pour pouvoir se convertir, Gérard Depardieu, après des prières d’exorcisme, a dû selon la formule consacrée « renoncer à Satan et à toutes les œuvres, son culte et son orgueil », en soufflant et crachant sur celui-ci. Valeurs actuelles raconte que l’acteur s’est exécuté « avec un zèle incontestable » et « des gestes animés et parfois fantasques, inhabituels au sein d’une cérémonie orthodoxe ». La cérémonie de baptême s’est terminée par des chants et des prières.

Converti à l’islam par le chant Oum Kalthoum

Gérard Depardieu était chrétien de naissance, mais sans être baptisé. Dans les années 70, il s’est d’abord converti à l’Islam, avant de passer au bouddhisme et à l’hindouisme.
L’acteur a toujours soutenu que s’était la cantatrice égyptienne Oum Kalthoum qui l’avait poussé à sa conversion à l’islam. « Je me suis converti à l’Islam après avoir assisté à un concert de Oum Kalthoum (…) C’est la sensualité, le ressenti, les sourates du Coran chantées par Oum Kalthoum qui m’ont transporté vers cette spiritualité  », raconte Depardieu dans son autobiographie sortie en 2015.
Cette fois-ci, Gérard Depardieu aura été sensible au chant des sirènes du Kremlin. Il est vrai qu’il a la nationalité russe depuis 2013.

Photo d’illustration : © Daina Le Lardic/Isopix/SIPA

Evénement
Un attentat chasse l’autre et crée l’intolérable

Contre l’horreur, en hommage au professeur Samuel Paty, assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, la mobilisation a été forte cet après midi. D’importantes manifestations se sont déroulées, ce dimanche 18 octobre. Elles ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes (enseignants, militant(e)s, personnalités politiques et élu(e)s locaux et nationaux) partout en France. Les associations de défense des droits de l’homme (LDH), contre le racisme et l’antisémitisme (SOS racisme) et les syndicats d’enseignants y ont pris la parole pour exprimer la peine et la colère de toute la société française laïque et républicaine et sa détermination à ne pas laisser l’islamisme y prospérer.
Nous étions présents pour témoigner de notre peine pour cet homme libre, assassiné parce qu’il voulait le rester, exprimer notre compassion à sa famille et à ses collègues.
Mais les paroles comptent peu au regard des actes. Il faut agir maintenant. Nous prendrons notre part.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.