«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 23 mars 2020
  • Mise à jour: 27 mars 2020

La Myomancie

Prédire l’avenir au moyen des rats et des souris...

Il s’agit d’une antique pratique de divination pratiquée au moyen des rats et des souris. Les anciens tiraient des présages malheureux, ou de leur couleur, ou de leur grosseur, ou de leur cri, ou de leur voracité.
Élien [1] raconte que le cri aigu d’une souris suffit à Fabius Maximus [2] pour se démettre de la dictature et, selon Varron [3], Cassius Flaminius, fils de Caius Flaminius Nepos décapité dans une bataille contre Hannibal, quitta sur un pareil présage, sa charge de général de cavalerie.
Plutarque rapporte qu’on augura mal de la dernière campagne de M. Marcellus, parce que des rats avaient rongé l’or du temple de Jupiter. Un Romain vint un jour fort ennuyé consulter Caton, parce qu’un rat avait rongé un de ses souliers. Caton lui répondit que c’eût été un prodige bien plus étrange et un présage bien autrement important, si son soulier eût rongé le rat.

Note : D’autres animaux étaient utilisés pour prédire l’avenir, retenons l’envol des oiseaux ou les cris des oiseaux avec l’Ornithomancie, ou encore la voyance à l’aide des chiens avec la Cynomancie et mieux encore la voyance dans le comportement des poissons avec l’Ichtomancie.

[1Claude Élien (en latin Claudius Aelianus, en grec ancien Κλαύδιος Αἰλιανός / Klaúdios Ailianós), surnommé Élien le Sophiste, né vers 175 à Préneste et mort vers 235 à Rome, est un historien, zoologiste et orateur romain de langue grecque.

[2Homme politique et militaire romain, né à Rome vers 275 av. J.-C. et mort dans la même ville en 203 av. J.-C

[3Varron est un écrivain, savant et magistrat romain de condition équestre, né à Reate, en Sabine, en 116 av. J.-C. et mort en 27 av. J.-C.

Evénement
Un attentat chasse l’autre et crée l’intolérable

Contre l’horreur, en hommage au professeur Samuel Paty, assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, la mobilisation a été forte cet après midi. D’importantes manifestations se sont déroulées, ce dimanche 18 octobre. Elles ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes (enseignants, militant(e)s, personnalités politiques et élu(e)s locaux et nationaux) partout en France. Les associations de défense des droits de l’homme (LDH), contre le racisme et l’antisémitisme (SOS racisme) et les syndicats d’enseignants y ont pris la parole pour exprimer la peine et la colère de toute la société française laïque et républicaine et sa détermination à ne pas laisser l’islamisme y prospérer.
Nous étions présents pour témoigner de notre peine pour cet homme libre, assassiné parce qu’il voulait le rester, exprimer notre compassion à sa famille et à ses collègues.
Mais les paroles comptent peu au regard des actes. Il faut agir maintenant. Nous prendrons notre part.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.