«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 12 décembre 2019
  • Mise à jour: 24 décembre 2019

La divination au XXIe siècle

Aujourd’hui, 24% des Français font appel à la voyance, par curiosité, par conviction ou par tradition. L’INAD, Institut national des arts divinatoires recense 50 000 professionnels installés et estime leur chiffre d’affaires à 3 milliards d’euros. Au XXIe siècle, dans une société dite cartésienne, cet art de la divination connait toujours un véritable engouement. Comment cet art si ancien se pratique-t-il encore ?

L’homme n’a jamais cessé de chercher le sens de sa vie, où il va et pourquoi, comment agir sur son existence. Mais comment au XXIe siècle, dans une société dite cartésienne, cet art si ancien se pratique-t-il toujours ?

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
Voeux 2020

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.