«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 30 août 2017
  • Mise à jour: 5 août 2019

Archives

La cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité sanctifie la culture russe en France

Face au pont de l’Alma, à deux pas de la tour Eiffel et du musée du Quai Branly, la future cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité dresse déjà le premier de ses cinq bulbes dorés… Destiné à devenir avec le centre culturel russe attenant, l’instrument majeur du rayonnement de l’Église orthodoxe russe en France, elle a été consacrée le 4 décembre 2016 par le patriarche de Moscou Kirill avant d’être inaugurée fin mai 2017 par Vladimir Poutine. Enjeu diplomatique, culturel et urbain, retour sur la saga mouvementée de la construction de ce centre, réutilisant le « droit de Chapelle », un droit longtemps oublié et hérité des guerres de religions.

La cathédrale russe de la Sainte-Trinité, quai Branly à Paris, est l’une des rares cathédrales orthodoxes modernes. L’histoire de son édification est une véritable saga, un roman russe...

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
"La Maman, la Putain et la Voilée : Le triptyque banlieusard"

"Les malheurs de Fatima" est un regard posé sur la vie dans certaines de nos banlieues par celles qui y vivent ou y ont vécu.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.