«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 17 janvier 2020

Les Églises catholiques et protestantes publient un Guide de préparation au mariage interconfessionnel

Les Églises catholiques et luthéro-réformées ont présenté hier dans les locaux de la maison du protestantisme (Paris IXe), un Guide de la préparation au mariage interconfessionnel catholique-protestant conçu pour leurs acteurs pastoraux. Il s’agit là autant pour les deux Églises, de consacrer autour du sacrement du mariage, un accord oecuménique de longue haleine, que de fournir un mode d’emploi pour la sérénité des cérémonies et des futurs époux.

Divergences et consensus

Lancé en 2011 au sein du Comité mixte catholique luthéro-réformé, un comité bipartite de 12 membres nommés par les Églises catholique et protestante, ce guide a nécessité pratiquement une décennie de travail, de discussions et de prières, reconnait Mgr François Kalist, co-président du Comité, congédiant d’un « nous avons travaillé sous l’Esprit saint  » toutes les divergences passées. Toutefois certaines d’entre elles subsistent ; ainsi, les protestants ne comprennent toujours pas que l’Église catholique persiste à réclamer aux mariés la promesse du baptême et de l’éducation chrétienne (auparavant exclusivement catholique), des enfants [1], qu’elle refuse également la célébration des mariages pour les couples de même sexe. « Il faut prendre en compte la complexité du réel » plaide Christian Albecker président de L’union des Église protestante d’Alsace-Lorraine dont les 217 églises ont adopté le 16 novembre dernier la bénédiction de couple de même sexe rejoignant ainsi cette possibilité ouverte au sein de l’Église protestante unie depuis le Synode de Sète de 2015. « C’est une pierre d’achoppement, une difficulté majeure avec les catholiques » souligne le pasteur Jacques-Noel Péres, co-président du groupe de travail.
Mais, les membres des Églises et tous les présents à cette cérémonie de lancement ont été unanimes pour saluer ce travail commun. Madame Oranne de Mautort, en charge du service famille au sein de La Conférence des Évêque de France déclare avoir reçu ce livre « comme une bonne chose ». « Un ouvrage nécessaire » affirme Emmanuel Seyboldt, la Présidente de l’Église protestante unie de France, « un pas important » déclarent de leur côté Jacques Bellamy-Brown et Eric Lombard [2] qui accompagnent et soutiennent les futurs époux catholiques et protestants dans leurs démarches et leurs rapports avec les acteurs pastoraux des Églises souvent démunis pour les accompagner et parfois totalement réticents à l’idée de les marier.

Un guide pour un millier de mariages annuels

Vade-mecum des acteur pastoraux investis dans la préparation des mariages et l’accompagnement des couples, l’ouvrage d’une centaine de pages suppose bien évidemment l’écoute des personnes et des situations sur le terrain. Structuré en trois parties, il conduit le lecteur à découvrir, à apprécier, et à clarifier des problématiques parfois complexes.
Une première partie fait le point sur les récentes évolutions sociétales du mariage et le nouveau contexte de la société française. Dans la seconde partie, consacrée aux convergences et particularités des traditions catholiques et luthéro-réformées, les acteurs pastoraux trouveront tous les conseils quant à l’accueil et au discernement pastoral des demandes de mariage. Cette partie intègre aussi une réflexion historique, juridique et biblique, et aborde la dimension théologique du sacrement du mariage.
Quant à la troisième partie, elle est un guide pratique pour préparer le mariage, depuis la première rencontre des époux jusqu’à la célébration. Le Comité y émet des recommandations pastorales précises sur les situations particulières du baptême et de l’éducation des enfants, des difficultés de couple, des différents cas de remariages, du mariage de couples interconfessionnels de même sexe.
Tiré à 2000 exemplaires, diffusé par les Églises aux acteurs pastoraux et disponible en librairie, l’ouvrage ne concernerait en France guère plus d’un millier de mariages entre époux catholiques et protestants. [3]

Comité mixte catholique luthéro-réformé, Guide de préparation au mariage interconfessionnel Catholique-Protestant, une co-édition Salvator et Olivétan – janvier 2020. 14 €

[1Guide de préparation au mariage interconfessionnel Catholique-Protestant, p. 84

[2Association Française des Foyers Mixtes Interconfessionnels Chrétiens (AFFMIC)

[3Selon Madame Oranne de Mautort, service famille au sein de La Conférence des Évêque de France, le nombre des mariages célébrés dans l’Église catholique était de 100 000 en 2003 et de 50 000 en 2017 dont 1/6 de mariages interconfessionnels et dans ces mariages, la CEF estime à 10 % les mariages entre catholiques et protestants, soit 850 par an. Les protestants ne détiennent pas de chiffres consolidés.

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.