«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 3 septembre 2020
  • Mise à jour: 4 septembre 2020

Cultes, les règles sanitaires sont toujours en vigueur

Le décret national du 11 juillet 2020 est toujours d’actualité pour les mesures de précautions générales concernant les cultes. Avec la rentrée, les retrouvailles des offices sont nombreuses, les activités de la jeunesse reprennent et les assemblées générales du printemps qui avaient été annulées vont se tenir dans les semaines à venir. Petit rappel des consignes sanitaires...

Les mesures de vigilance et de précautions du décret du 11 juillet 2020 sont toujours en vigueur. Rappelons que pour les cultes ces dispositions générales et applicables aux cultes sont spécifiées dans deux articles :

Article 1
I. - Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d’hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, dites « barrières », définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.
II. - Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l’usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect de ces mesure ;

Article 47
I. -Les établissements de culte relevant du type V défini par le règlement pris en application de l’article R. 123-12 du code de la construction et de l’habitation sont autorisés à recevoir du public dans le respect des dispositions qui leur sont applicables et dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l’article 1er.
Toutefois, les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble dans la limite de dix personnes ne sont pas tenues de respecter une distanciation physique d’un mètre entre elles dans ces établissements.
II. - Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans ces établissements porte un masque de protection.
L’obligation du port du masque ne fait pas obstacle à ce que celui-ci soit momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.
III. - Le gestionnaire du lieu de culte s’assure à tout moment, et en particulier lors de l’entrée et de la sortie de l’édifice, du respect des dispositions mentionnées au présent article.
IV. - Le préfet de département peut, après mise en demeure restée sans suite, interdire l’accueil du public dans les établissements de culte si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des dispositions mentionnées au présent article.

Attention  ! Promotions de rentrée sur nos abonnements. Profitez en !

Assemblées générales et activités de la jeunesse

Les règles en vigueur valent aussi pour les nombreuses AG prévues au printemps et reportées et qui vont se tenir dans les semaines qui viennent. Les recommandations sont celles préconisées pour toute réunion. Il est ainsi nécessaire de vérifier par avance que la salle de l’assemblée est adaptée au nombre de participants. Les participants doivent venir avec leur propre stylo ; en prévoir un nombre plus important que d’habitude pour l’émargement, et les désinfecter régulièrement. Le recours aux procurations est à encourager.

En ce qui concerne les activités qui accueillent des enfants, les consignes que doivent respecter les cultes sont les consignes générales, c’est à dire principalement :

  • Les enfants de plus de 11 ans doivent porter un masque dans les lieux clos.
  • Dans la mesure du possible, maintenir la distance physique.
  • Etre particulièrement vigilant à l’aération et au nettoyage des locaux entre les activités.
  • Eviter de mélanger les groupes. Préférer pour ces quelques semaines (mois…) des groupes stables.
  • Eviter d’avoir du matériel commun à tous les enfants. Là encore, pour un certain temps, si chaque enfant a sa trousse, c’est préférable.
  • Veiller à tenir à jour la liste des présents.
  • Dès que possible, privilégier les activités dehors pour enlever le masque !

Pour résumer, les offices sont toujours autorisés en respectant un mètre entre 2 personnes et le port du masque en permanence. Les activités et les rassemblements en dehors des offices doivent respecter les consignes sanitaires générales. Il n’existe pas à ce jour d’échéance quant à la fin du respect de ces mesures.

Evénement
Ouverture aujourd’hui 2 septembre 2020 du procès des attentats de 2015

A la veille de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique a dévoilé la une prévue pour ce mercredi 2 septembre. Comment accueillir cette une, qui acte la republication des caricatures de Mahomet, à l’origine de nombreux scandales en 2005 ? La question est difficile à trancher. D’un côté, le courage du journal est salué, mais d’un autre, on s’interroge sur la portée de cette nouvelle publication qui peut être perçue comme une provocation. Nous espérons en forme d’apaisement que le procès y apportera une troisième réponse, celle d’une condamnation éclairante des raisons de ces actes et juste de ceux qui les ont commis, en mémoire de ceux qui ont perdu la vie lors de ces évènements sans avoir attenté aucunement à celle des autres, ceux qui l’ont perdu pour quoi ? pour çà ...
Olivier Konarzewski

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.