«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 31 juillet 2018
  • Mise à jour: 7 mai 2019

Vertu et corps en islam

La science arabo-musulmane a dominé durant des siècles la discipline médicale. La réflexion de la médecine classique de l’Islam, celle de Rhazès et d’Avicenne, fût éclairée d’une attitude humaniste et une connaissance héritées en droite ligne des Grecs Galien et Hippocrate. Nourrie des pensées philosophiques de Platon et d’Aristote, de Ptolémée et des néoplatoniciens elle sera pour longtemps ouverte aux acquis du progrès humain. Mais aujourd’hui la doctrine de l’Islam en matière de médecine, d’éthique médicale et de bioéthique, est mal connue, quand elle n’est pas brouillée par les interprétations des islamistes de la Sharî‘a.

Aujourd’hui la doctrine de l’islam en matière de médecine, d’éthique médicale ainsi que sur les sujets contemporains de bioéthique, est assez mal connue, souvent brouillée par les interprétations de la Sharî‘a des islamistes .

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.