«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

 

Organisation et sociologie du judaïsme

Sionistes, orthodoxes, réformés, conservateurs, les courants de la religion juive sont aussi déterminés par leurs origines géographiques et historiques : ashkénazes, séfarades, falachas,... L’organisation de la diaspora juive est communautaire, politique, sociale et religieuse. Le Temple, le rabbinat, le consistoire, la synagogue mais aussi les colonies en sont les lieux.
Si certains juifs fuient le contact avec la société, d’autres s’attachent de plus en plus à y paraitre et à y débattre.


Publications récentes

Séparatisme : les instance juives de France plaident pour une loi qui ne défasse pas ce que depuis des années elles font avec les juifs de France

Lundi 4 janvier, Haïm Korsia, Grand Rabbin de France et Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France, ont été les seconds représentants des cultes à être auditionnés par les députés examinant le projet de loi « confortant le respect des principes de la République ».

Lire
La création de « Judaïsme en Mouvement » acte de la diversité du judaïsme français

Le 23 septembre 2019, une nouvelle association intitulée « Judaïsme en Mouvement » (JEM) a été constituée pour réunir deux congrégations du judaïsme libéral français.

Lire
Judaïsme aujourd’hui : diversité ou division ?

Si le judaïsme a l’habitude du dialogue interreligieux, il est moins d’usage que les représentants de ses différents courants débattent entre eux, et en particulier sur des sujets sociétaux...

Lire
les institutions juives et leur organisation

Actuellement, les institutions et organisations juives se regroupent en fonction de cinq sphères principales d’activité publique. C’est dans la première sphère religieuse et cultuelle que s’exprime toutes les préoccupations de la communauté

Lire

Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.