«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

  • Publié le 28 août 2017
  • Mise à jour: 14 novembre 2019

Archives

Droit musulman 3/3 : Les sources spontanées

Dans le précédent article nous avons vu que l’Émir al-Qâdir (m. 1031), ordonnant la fermeture de la « Porte de l’Effort » met ainsi fin à toute pensée critique et à toute forme d’innovation. Le Coran, la sunna et l’ijmâ’ des premiers jurisconsultes constituent désormais l’unique référentiel des juristes. Cette décision n’empêchera pourtant pas la survivance de sources spontanées, nées de la mise en application du droit. Dérivées des sources sacrées et de l’ijtihâd, elles recouvrent la coutume, la jurisprudence et les décisions prises par les dirigeants pour gouverner.

La fermeture de la « Porte de l’Effort » n’empêche pas la survivance de sources spontanées, nées de la mise en application du droit. Dérivées des sources sacrées et de l’ijtihâd, elles recouvrent la coutume, la jurisprudence et les décisions prises par les dirigeants pour gouverner...

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
2021

Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2021 - La rédaction.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.