«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 15 mars 2021
  • Mise à jour: 19 mars 2021

L’Episcopat grec melchite prend partie pour la neutralité du Liban

Le 10 mars dernier, les Evêques de l’Eglise gréco-melkite ont lancé à l’issue de leur rencontre avec leur Patriarche Joseph Absià au siège patriarcal libanais de Raboué, un appel à sortir le Liban de la crise actuelle et à garantir sa neutralité, relayant ainsi les nombreux appels du Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Bechara Boutros Rai. En effet, ce dernier (voir notre article) souligne depuis des mois la l’urgence de préserver la neutralité du Liban par rapport aux axes de pouvoir qui s’affrontent dans le cadre des conflits régionaux. Le 7 février dernier, il a notamment insisté sur l’opportunité de convoquer une Conférence internationale placée sous l’égide de l’ONU dédiée à la question libanaise.

Les Evêques melkites ont repris son message avec la diffusion d’un document qui souligne la nécessité d’accélérer la procédure de formation d’un nouveau gouvernement après sept mois d’impasse institutionnelle et une crise socio-économique qui se présente toujours plus comme un véritable effondrement national. Dans le texte, les Evêques mettent en cause, sans citer de noms, les responsables du chaos qui alimentent la crise institutionnelle pour des raisons « de nature confessionnelle loin de toute intérêt national ». Face à une dépréciation record de la monnaie libanaise, les Evêques demandent en particulier des mesures urgentes pour mettre un terme à l’envolée du dollar américain sur le marché noir » et punir les responsables de ce phénomène.

Depuis l’explosion du 4 août dernier sur le port de Beyrouth et la démission du Premier Ministre Hassan Diab, Saad Hariri, responsable sunnite du parti Avenir a été chargé de former un nouveau gouvernement. Mais depuis le 22 octobre dernier mais, il n’est toujours pas parvenu à mettre en place un nouveau cabinet, notamment en raison des tensions politiques et institutionnelles entre le Premier Ministre et le Chef de l’Etat autour de la liste des ministres qui devraient composer le gouvernement.

Illustration : Youssef ou Joseph Absi, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem des melkites.

Evénement
Vacances ....

Nous vous souhaitons de bonnes vacances ! Rendez-vous à partir du 28 août pour la reprise. D’ici là plus d’envoi des lettres hebdomadaires mais nous restons en veille sur l’actualité !

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.