«On ne fait pas d’élection avec des prières »Proverbe québécois

 

  • Publié le 17 mai 2018

Les lois scolaires de Jules Ferry : loi du 16 juin 1881 établissant la gratuité absolue de l’enseignement primaire dans les écoles publiques

Lors de l’adoption de la loi du 16 juin 1881,on comptait en France près de 7.000 communes qui avaient établi la gratuité de façon absolue ainsi que 5,6 millions d’enfants scolarisés dans les écoles primaires et maternelles publiques ou privées.

Il était nécessaire, avant d’imposer l’obligation scolaire et la laïcité de l’enseignement, de généraliser et d’inscrire dans la loi le principe de gratuité absolue. C’est objet de la loi du 16 juin 1881.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
Plus d’info-moins d’impôt : participez à la campagne 2022 « J’aime l’info » de Croyances & Villes

Contribuez à notre campagne 2022 de dons défiscalisés « J’aime l’info » ! En participant à cette collecte, vous soutenez notre indépendance et l’atteinte de notre but : faire progresser l’information et la connaissance sur les croyances et le fait religieux, la laïcité et la citoyenneté, accroitre le « vouloir vivre ensemble » dans la République française, contribuer à la paix sociale.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL 0926 Z 94013