«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 19 juillet 2019

Édito

Voici venu le temps des vacances et du renouveau !

Après une année bouleversée et bouleversante qui a vu la disparition en octobre dernier Antoine Sfeir avec qui j’avais lancé le projet et puis ce 15 avril tragique avec l’incendie de Notre-Dame sous nos fenêtres, si proche et si quotidien que nous avons encore du mal à prendre le recul nécessaire pour en parler, il est temps de se reposer.

Mais ce sera sans pour autant s’installer dans la vacance. L’actualité montre chaque jour combien les dogmes religieux, mais aussi les difficultés de représentativité, d’identité et de pratique de certaines religions peuvent conduire au pire mais aussi parfois au meilleur dans nos villes et nos entreprises. Ce qui est certain, c’est que les élus locaux et tous ceux qui participent à l’exercice des valeurs républicaines, à la laïcité, au vouloir vivre-ensemble et qui oeuvrent à la mise en place des politiques locales et territoriales sont désormais quotidiennement confrontés aux religions et doivent en posséder une connaissance claire et objective (histoire, courants, organisation, pratiques et coutumes). Contribuer à enrichir le niveau de connaissance des décideurs publics et privés sur ce sujet reste le credo de Croyances & Villes.

Dans le monde de la presse, comme dans le monde scolaire, il est de coutume d’interrompre ou de ralentir les activités avec les vacances d’été afin de repartir de plus belle à la rentrée de septembre avec de nouveaux projets, de nouvelles propositions. Ce sera le cas en ce qui concerne Croyances & Villes.

À la rentrée, nous nous attacherons donc plus que jamais à présenter des cas concrets qui nous ont posé parfois de faux problèmes souvent évacués par ignorance ou sous prétexte de mauvaises interprétations, à expliquer, analyser ce qui n’a pas manqué de troubler l’espace de nos villes et communes et surtout ceux qui, au sein des collectivités s’occupent de la diversité et de l’intégration, ceux qui dans nos écoles et nos lycée sont chargés d’enseigner l’histoire de ces religions, ceux qui dans nos banlieues et cités ont en charge des tours devenues des ghettos et tout un chacun qui aujourd’hui dans son rôle de citoyen, responsable de la cité, ont un devoir d’aller vers l’autre.

Alors prenons rendez-vous pour le 6 septembre et bonnes vacances !

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.