«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 20 novembre 2018
  • Mise à jour: 28 novembre 2018

Les grands courants
 d’un islam rigoriste : les Frères musulmans

Pour les musulmans tenants d’un islam rigoureux, la oumma, la communauté des croyants, qui était 
d’un seul tenant depuis les origines de l’islam, est disloquée et même dépecée avec l’effondrement de l’Empire ottoman au tournant des XIXe et XXe siècles. Dans les pays réorganisés par les puissances protectrices ou mandataires, les croyants ne peuvent désormais plus traverser librement les frontières. Cela perturbe ceux que l’on pouvait déjà appeler les rigoristes et indéniablement les pousse à faire de la religion un instrument à la fois politique et social. Ils vont rejeter les valeurs occidentales et se référer désormais aux seules valeurs de l’islam. C’est ainsi que surgissent des confréries, des organisations ou plutôt des courants d’idées et d’opinions qui rejettent les nouvelles structures venues d’Occident.

L’islamisme désigne l’intégrisme musulman. Des courants ultraconservateurs traversent l’histoire de l’islam, comme du reste la plupart des religions.

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.