«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 23 mars 2020
  • Mise à jour: 27 mars 2020

Catholicisme

Qu’est ce que la Juridiction ecclésiastique ?

La juridiction ecclésiastique dans la religion catholique est le pouvoir que Jésus-Christ a laissé à ses apôtres, à leurs successeurs et à leurs représentants. Ce pouvoir confère l’autorité de baptiser, d’instruire, de conférer les sacrements, de lier les âmes et de les délier. Il organise l’Église.

La juridiction est intérieure ou secrète, lorsqu’il s’agit de prononcer sur l’état des consciences. Elle est extérieure lorsqu’elle concourt à régler la discipline, à ordonner les censures, à faire des lois et des statuts, à juger les causes en matière ecclésiastique et spirituelle. On appelle aussi juridiction l’autorité qu’à un pasteur a sur sa communauté ; en ce sens un curé a juridiction sur sa paroisse, un évêque sur son diocèse diocèse, le pape sur toute l’Eglise.
Toute juridiction ecclésiastique catholique remonte au souverain pontife. Un prêtre qui prendrait le gouvernement d’une paroisse sans la mission de son évêque, un prélat qui ne serait point nommé ou approuvé par le pape, un pape même qui ne serait pas élu canoniquement, seraient autant d’intrus, et leur juridiction serait nulle.
Enfin, on appelle aussi juridiction, l’autorité dont jouissent les membres de la hiérarchie ecclésiastique les uns sur les autres, lorsqu’il s’agit de causes contentieuses. Ainsi, ce qui regarde la juridiction ecclésiastique est du ressort du droit canonique.

Evénement
Ouverture aujourd’hui 2 septembre 2020 du procès des attentats de 2015

A la veille de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique a dévoilé la une prévue pour ce mercredi 2 septembre. Comment accueillir cette une, qui acte la republication des caricatures de Mahomet, à l’origine de nombreux scandales en 2005 ? La question est difficile à trancher. D’un côté, le courage du journal est salué, mais d’un autre, on s’interroge sur la portée de cette nouvelle publication qui peut être perçue comme une provocation. Nous espérons en forme d’apaisement que le procès y apportera une troisième réponse, celle d’une condamnation éclairante des raisons de ces actes et juste de ceux qui les ont commis, en mémoire de ceux qui ont perdu la vie lors de ces évènements sans avoir attenté aucunement à celle des autres, ceux qui l’ont perdu pour quoi ? pour çà ...
Olivier Konarzewski

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.