«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 8 juillet 2017
  • Mise à jour: 1er août 2017

Califes Rachidoûn, les quatre premiers califes de l’islam

Les califes (de l’arabe khalife, littéralement « successeur, à la place de ») sont les commandeurs des croyants sur les plans spirituel et temporel. Les quatre premiers successeurs du Prophète sont appelés les rachidoūn, les califes « éclairés », à la fois ceux qui sont « bien orientés » et qui « orientent bien ». À la mort de Mohammad, en 632, la communauté des croyants (oumma), encore à taille humaine, se réunit pour choisir celui qui va le remplacer. Certains souhaitent qu’il soit de la famille du Prophète, mais la majorité veut conserver la tradition tribale de coopter le plus digne, le plus courageux, le plus sage parmi ses membres. C’est cette dernière qui l’emporte : le premier successeur de Mohammad est l’un de ses beaux-pères, Abou Bakr, un homme d’un certain âge, père de Aïcha, la dernière et plus jeune épouse du Prophète.

À la mort de Mohammad, en 632, la communauté des croyants (oumma), encore à taille humaine, se réunit pour choisir celui qui va le remplacer...

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.