«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

  • Publié le 11 janvier 2018
  • Mise à jour: 12 janvier 2018

Et la Fondation de l’Islam de France ?

Après les attentats de 2015, le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a infléchi l’organisation de l’islam en France avec la recherche d’une instance représentative, l’installation de la nouvelle Fondation de l’Islam de France et la création d’une association cultuelle. Aujourd’hui, le Conseil Français du Culte Musulman est en passe de devenir l’interlocuteur privilégié du gouvernement si ce n’est du chef de l’État, l’association cultuelle qui devait aider à financer les cultes est toujours à l’état de projet, quant à la Fondation de l’Islam de France, il faut bien le reconnaître, la discrétion dont elle fait preuve, interroge.

Dotée depuis mars 2017 d’un Conseil d’Orientation et de 10 groupes de travail, quelle place la discrète Fondation de l’Islam de France qui fourmille d’idées et de projets trouvera-t-elle dans le nouveau paysage des relations Religions-État que dessine le nouveau gouvernement.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
Vacances ....

Nous vous souhaitons de bonnes vacances ! Rendez-vous à partir du 28 août pour la reprise. D’ici là plus d’envoi des lettres hebdomadaires mais nous restons en veille sur l’actualité !

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.