«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 4 mars 2017

« On ne règlera pas les problèmes du fait religieux mais on peut les désamorcer »

Nommé délégué général à l’éthique de la RATP à la suite des attentats du Bataclan, Patrice Obert, se souvient : « lorsque j’ai pris mes fonctions j’ai trouvé une une entreprise profondément choquée et blessée par une campagne de presse post attentat et l’opinion publique focalisée sur la présence parmi les assaillants du Bataclan d’un ex-employé de la Ratp, Samy Amimour  ».
Dans la confusion des attentats, ignorant que des formateurs de la Ratp figuraient parmi les victimes et passant sous silence la mobilisation générale des conducteurs de bus dans les évacuation des lieux d’attentats, la presse avait accrédité l’idée qu’à la Ratp « Vous recrutez des terroristes », culpabilisant et enfermant dans le mutisme les salariés et le service recrutement de l’entreprise.

Nommé délégué général à l’éthique de la RATP à la suite des attentats du Bataclan, Patrice Obert, se souvient : « lorsque j’ai pris mes fonctions j’ai trouvé une une entreprise profondément choquée et blessée par une campagne de presse post attentat et l’opinion publique focalisée sur la présence parmi les (...)

Information réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Nous sommes à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.