«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 7 avril 2020
  • Mise à jour: 10 avril 2020

Coronavirus : une célébration du Vendredi saint aura lieu « en très petit comité » à Notre-Dame !

C’est Mgr Michel Aupetit, médecin et archevêque de Paris qui, malgré la pandémie de Covid-19 en cours en France comme ailleurs, conduira une cérémonie, ce Vendredi saint, à Notre-Dame dont le chantier est arrêté par les mesures de confinement.

On peut s’en étonner : La cathédrale Notre-Dame de Paris accueillera bien une célébration pour le Vendredi saint.
Selon les informations de BFMTV, confirmées devant caméra, par l’archevêque de la capitale, Mgr Michel Aupetit, cette célébration se tiendra le 10 avril en comité très restreint.
L’archevêque expliquant aux journalistes de la chaine que, si au départ, une procession était envisagée, et que la crise sanitaire actuelle l’a rendu impossible, le diocèse a obtenu l’autorisation de célébrer cette fête « à l’intérieur de la cathédrale ». « Nous allons faire une méditation autour de grands textes, (...) par des acteurs professionnels. Philippe Torreton, Judith Chemla... Et puis il y aura de la musique qui va accompagner, c’est Renaud Capuçon qui a accepté de venir jouer » explique à la chaine Mgr Aupetit en précisant qu’il prononcera des vénérations et des méditations « très courtes ». Il s’agira également de « permettre aux gens de rentrer » et de laisser ce « message de la tradition française » à l’intérieur de Notre-Dame !!!

Le pape exemplaire

On rappellera que le Pape François était seul sur la place Saint Pierre le vendredi soir 27 mars pour un moment de prière et de lecture de la Parole de Dieu. Dans son homélie, suivie par plusieurs millions de fidèles à la radio, à la télévision et sur les réseaux sociaux, la pape François a évoqué les épaisses ténèbres qui se sont emparées de nos vies en remplissant tout d’un silence assourdissant et d’un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage.

Le chantier de la cathédrale confiné

Depuis le 16 mars , le chantier de la restauration a été arrêté. Si des voitures et camionnettes d’entreprises se garent de temps à autre dans la partie circulante de la rue du cloitre Notre-Dame, c’est parce qu’une fois par semaine, une équipe composée de membres de l’établissement public, d’architectes des monuments historiques et des principales entreprises concernées par les travaux se réunissent sur le site pour travailler aux mesures à prendre pour faire respecter les règles sanitaires sur le chantier et le faire redémarrer. L’objectif est toujours de célébrer un office à Notre-Dame le 16 avril 2024.

Le diocèse de Paris va donc investir un lieu, il est vrai symbolique, mais fermé et endommagé par le grave incendie du 15 avril dernier, ceci pour y conduire une cérémonie autour de la couronne d’épine, autre symbole dramatique, celui de la douloureuse passion du Christ...
C’est une bien étrange situation dans laquelle nous plonge l’église catholique française - Faire fi des interdictions sécuritaires et sanitaires en cours et applicables à toutes les autres religions qui les respectent pour le bien de tous, serait le message de la « tradition française » ? Catholique parisienne sans doute.

Evénement
La série. « Au nom du père » fait son retour sur Arte avec une remarquable saison 2

Au Danemark, les relations conflictuelles entre un pasteur, père dominateur, et ses deux fils mettent en péril leur foi et leur famille.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.