«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 10 juillet 2020

La Flèche de Notre-Dame sera reconstruite à l’identique

Jeudi 9 juillet, après avoir un moment envisagé « un geste architectural contemporain » pour la flèche, le président s’est finalement rangé au consensus des architectes et de l’opinion publique. La cathédrale Notre-Dame sera reconstruite au plus près de ce qu’elle était avant l’incendie. Pour le chef de l’État, c’est un retour aux fondamentaux et aux réalités d’un calendrier qu’il a lui même fixé le soir de l’incendie.

Il n’y aura pas de concours international d’architecture pour la restauration de Notre-Dame. L’Elysée a annoncé hier dans un communiqué que, faisant confiance aux experts, le président a approuvé dans les grandes lignes le projet présenté par l’architecte en chef, qui prévoit de reconstruire la flèche à l’identique. Dans ce communiqué l’Élysée précise également que « Le souci pour le président était de ne pas retarder le chantier ni de complexifier le dossier. Il fallait vite clarifier les choses » car « S’il avait fallu faire une flèche contemporaine, il fallait un concours spécifique, d’où un potentiel retard du chantier. Les consultations avec de grands architectes conduisaient à dire que ce pari de la flèche contemporaine était très compliqué et qu’un geste contemporain pouvait s’imaginer autrement ».

Le recours au plomb envisagé pour les couvertures

Restaurer l’édifice à l’identique a toujours été le parti de l’architecte en chef du projet, Philippe Villeneuve. L’annonce du chef de l’État intervient le jour même où il réitérait son projet d’une restauration fidèle de la cathédrale, habilement retouchée dans le style gothique par Viollet-le-Duc et dont tous les plans sont conservés.
Ainsi, son projet prévoit notamment une charpente en bois en chêne et une flèche, qui comme le futur toit sera recouverte de plomb afin de restaurer non seulement la silhouette de l’édifice mais son apparence, c’est à dire ses couleurs et ses nuances.

Les abords modernisés

Quant aux abords de la cathédrale, « S’il y a un geste contemporain, il peut être là », indique le communiqué de la présidence. Il rappelle aussi le projet d’une structure éphémère, un « musée du chantier » pourrait être installé dans la cour de l’Hôtel-Dieu, près de la cathédrale. Tout ceci fait, avec le réaménagement du parvis et de la crypte, partie du projet de restauration auquel l’Elysée souhaite voir la Ville de Paris pleinement associée.

Evénement
L’Imame sur Arte

Sherin Khankan a ouvert à Copenhague la première mosquée 100% féminine d’Europe. Une remise en question de la structure et des lectures patriarcales des institutions religieuses, du progressisme et de la mixité, voilà ce que Sherin préconise. Ce discours ne plaît pas à tout le monde mais elle n’en a cure. Jusqu’à ce que son impétuosité ne mette à mal l’organisation interne de la mosquée et de la mixité, voilà ce que Sherin préconise.

L’Imame, à voir absolument ! C’est sur Arte !
Disponible du 03/06/2020 au 15/08/2022

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.