«Une démocratie doit être une fraternité. Sinon, c’est une imposture.»Antoine de Saint-Exupéry

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 5 novembre 2020
  • Mise à jour: 6 novembre 2020

Privée de messes l’Église catholique réouvre sa plateforme « quete.catholique.fr »

Depuis hier, mardi 3 novembre, les catholiques ne peuvent plus se rendre à la messe. Un recours a été déposé le jour même par Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la CEF. En attendant, la quête doit continuer.

Quelles que soient l’évolution des conditions d’exercice du culte, ce nouveau confinement empêchera de nouveau, nombre de catholiques de se rendre aux célébrations de leur paroisse et ainsi de participer à la quête. La quête, collectée chaque dimanche constitue l’une des principales ressources des diocèses et va connaître une baisse comme lors du premier confinement.
Comme lors du confinement du printemps dernier, la Conférence des évêques de France met en place à partir d’aujourd’hui une plateforme de don en ligne temporaire et accessible à l’adresse : quete.catholique.fr
La quête qui est avant tout un geste liturgique, consiste en une offrande faite au cours de la messe par les fidèles permettent en premier lieu aux paroisses de couvrir leurs dépenses (chauffage, personnel, entretien, activités…) La quête est, avec le denier de l’Église, le casuel et les offrandes de messes, l’une des principales ressources d’un diocèse.
En juin dernier, à la sortie du premier confinement, l’Église catholique avait estimé que ses ressources allaient baisser de « 40 à 50 millions d’euro s » (sur un total de 540 millions d’euros de ressources courantes) en raison de la suspension des célébrations pendant plusieurs mois.

Evénement
A Lyon, la flamme de la Fête des Lumières ne s’éteint pas et cette année les bénéfices des Lumignons du Cœur iront aux Petits Frères des Pauvres

Dans l’esprit originel de la Fête des Lumières, chaque 8 décembre, les Lyonnaises et Lyonnais ainsi que les visiteurs sont invités à faire un geste de générosité avec l’opération des Lumignons du Cœur. Mais cette année, à compter du 23 novembre, il est possible d’accomplir ce geste au bénéfice des Petits Frères des Pauvres depuis toute la France. Explication.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.