«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

  • Publié le 12 avril 2018
  • Mise à jour: 27 avril 2018

Ces marques vestimentaires qui identifiaient la communauté juive

Ce sont les Juifs vivant en terre d’Islam qui ont été les premiers à devoir porter un signe vestimentaire distinctif, le ghiyar, qui les identifient comme juifs. L’idée d’un symbole - généralement jaune - a été reprise en Europe par la suite avec la rouelle au Moyen Âge puis au XXe siècle avec l’étoile jaune, de sinistre mémoire.

L’histoire de l’identification des communautés juives par des marques vestimentaires ne date pas de la dernière guerre mondiale. Elle débute en terre d’islam pour se développer dans l’Europe chrétienne du Moyen Âge.

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
A Lyon, la flamme de la Fête des Lumières ne s’éteint pas et cette année les bénéfices des Lumignons du Cœur iront aux Petits Frères des Pauvres

Dans l’esprit originel de la Fête des Lumières, chaque 8 décembre, les Lyonnaises et Lyonnais ainsi que les visiteurs sont invités à faire un geste de générosité avec l’opération des Lumignons du Cœur. Mais cette année, à compter du 23 novembre, il est possible d’accomplir ce geste au bénéfice des Petits Frères des Pauvres depuis toute la France. Explication.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.